Être freelance, c’est accepter que nos émotions jouent aux montagnes russes sans cesse. C’est accepter le bonheur que nous procure la liberté de ce statut couplé à des pensées négatives. Ces mêmes pensées qui traversent notre esprit et nous font douter de tout ce que l’on construit. Il est alors nécessaire de se forger un état d’esprit positif pour limiter ces émotions négatives.

Développer un mindset positif quand on est freelance est nécessaire pour mener à bien tous les projets que l’on souhaite réaliser. Je te donne 8 conseils pour cultiver la pensée positive et développer ton mental de winneuse dans ton activité de rédactrice web en freelance.

 

#1 – Travailler sur ses pensées pour développer un mindset positif

 

Travailler sur ses pensées et ne retenir que les meilleures est un travail quotidien pour développer de bonnes ondes. Adopter des pensées positives au début d’un projet avec un client aide à créer davantage de valeur que se laisser envahir par des émotions négatives néfastes pour son business.

Je suis convaincue que faire la différence entre ses pensées et la réalité est une compétence clé pour entreprendre avec succès. Nos pensées ne sont pas toujours la réalité.

Tu es rédactrice web spécialisée dans le zéro déchet et tu viens d’obtenir un gros contrat en rédaction avec le client de tes rêves ? Laisse de côté tes pensées issues de ton anxiété et de tes croyances limitantes. Tu te diras peut-être que tu n’es pas capable d’honorer la commande, parce que tes compétences ne sont pas réelles, tu as peur de décevoir et tu as l’impression que tu ne pourras jamais bien t’organiser seule sur ce projet.

C’est légitime d’avoir de telles réflexions, mais il est important que tu travailles sur ces pensées, car elles ne reflètent pas la réalité. Dépollue ton esprit de toutes ces pensées négatives et note-les sur une feuille afin que tu puisses les visualiser et les chasser. Programme ensuite des pensées alternatives en ancrant des phrases motivantes dans ton esprit.

Il est important de penser positif pour développer un mindset positif.

 

#2 – Sortir de sa zone de confort pour déclencher de nouvelles opportunités

 

Qu’est-ce que la zone de confort ?

La zone de confort est un état psychologique rassurant qui crée inconsciemment un environnement confortable où s’ancrent nos routines, nos habitudes et nos réflexes.

Tout entrepreneur se doit de sortir un jour ou l’autre de sa zone de confort. C’est essentiel pour faire grandir son activité. En tant que rédactrice web, même si tu es timide, tu devras prendre ton téléphone pour appeler un client, faire des visioconférences, contacter des prospects par e-mails ou par téléphone, aller à des réunions d’entrepreneurs pour nouer des contacts, etc. Tout cela te fait peut-être peur, mais c’est indispensable à la survie et au bon développement de ton activité.

Développer un mental de winneuse et cultiver un mindset positif passe par la sortie de sa zone de confort.

 

Créer un plan d’action pour sortir de sa zone de confort

Pour rendre cette sortie un peu plus douce, il est nécessaire de commencer par créer un plan d’action.

Demande-toi ce dont tu as besoin pour faire évoluer ton activité et fixe-toi des objectifs réguliers.

Par exemple, en tant que rédactrice web, tu peux avoir besoin de développer des compétences en SEO et de trouver de nouveaux clients en rédaction dans ta thématique de voyage et de cuisine.

Tu vas alors pouvoir t’inscrire à une nouvelle formation en SEO en ligne ou en présentiel et sortir de ta zone de confort en te faisant accompagner par un mentor. Cela va te demander de casser ta routine de travail et de respecter des horaires de rendez-vous.
Pour la recherche de nouveaux clients, ta sortie de zone de confort se fera en te rendant à des salons et forums spécialisés dans le tourisme et la cuisine.

Oser affronter ses peurs est nécessaire pour développer son activité. La peur est normale et elle sera toujours là. Mais la voir différemment aide à développer un bon mindset.

Vois la peur comme un carburant et non plus comme un élément qui te paralyse. Tu pourras ainsi sortir de sa zone de confort avec beaucoup plus de tranquillité.

 

développer son mindset positif

#3 – Cultiver sa motivation pour se forger un état d’esprit positif

 

La motivation va souvent de pair avec une bonne énergie. Cependant lorsque l’énergie n’est pas là, il est nécessaire de dompter sa motivation pour entreprendre avec efficacité. Alors, comment s’y prendre pour cultiver sa motivation et se forger un état d’esprit positif ?

Transformer une expérience négative en une expérience positive

Selon moi, être optimiste en toute circonstance est un don. Considérer le verre toujours à moitié plein est inné chez certaines personnes. Pour les autres, il faut travailler cet état d’esprit !

La motivation passe par une vision positive de la vie alors il est nécessaire de faire des exercices réguliers pour travailler cet esprit positif. Tu peux par exemple lister tout ce qui te semble être une expérience négative et réfléchir à ce que tu peux tirer de positif pour chaque expérience.

Par exemple, si tu travailles pour un client pénible qui te demande sans cesse des allers-retours gratuits sur tes textes et qui n’est jamais satisfait, je te l’accorde c’est une expérience négative. Pourtant, tu peux facilement la transformer en une expérience positive ! En effet, cette expérience t’apprend des choses qui te seront utiles pour tes prochaines collaborations. Tu sauras ainsi qu’il est nécessaire avant toute prestation de cadrer le nombre de retouches gratuites que tu peux faire sur un texte. Au-delà, tu peux indiquer sur tes Conditions Générales de Vente (CGV) que tu factures les autres retouches. Tu as ainsi pu transformer une expérience négative en une expérience positive.

 

Trouver des modèles inspirants qui ont un bon mindset

Une actrice, un entrepreneur, un écrivain, une femme politique, une sportive de haut niveau, etc. il y a forcément des personnalités que tu admires pour leur combativité et leur courage. Inspire-toi de ces personnes et fais-en tes modèles ! Lis leurs biographies, leurs interviews et inspire-toi de leurs parcours. Avoir un ou plusieurs modèles inspirants aide à cultiver sa motivation au quotidien.

 

Se lancer des défis pour oser sortir de sa zone de confort

Se lancer des défis est important pour casser la routine et faire avancer son activité entrepreneuriale.

En tant que rédactrice web, ton activité principale est la rédaction d’articles de blog, de fiches produits et d’e-books. Te vois-tu réellement faire ce travail de rédaction du matin au soir tous les jours de ta vie ? Non ? Alors, fixe-toi d’autres objectifs pour diversifier tes journées et ose te lancer des défis ! Et si tu lançais ta formation en rédaction web ? Un podcast ? Un atelier ? Lance-toi ! Tu adopteras ainsi un mindset positif qui te fera aimer la vie plus que tout !

 

#4 – Développer sa confiance en soi pour être une freelance épanouie

Tu es toujours là ? Parfait ! Continuons !

Il n’est pas toujours facile d’avoir confiance en soi. On se compare aux autres, on pense que les autres font mieux que nous. On écoute un peu trop souvent notre entourage qui sans le vouloir vraiment cultive le doute dans nos choix et nos volontés profondes. Pourtant, la confiance en soi est un élément clé pour obtenir un mindset positif.

Développer sa confiance en soi est un travail quotidien.

 

Développer son côté créatif 

Réaliser quelque chose avec ses mains prouve à ton cerveau que tu es capable de créer du concret. Planter un arbre, pâtisser un gâteau, rénover un meuble, réaliser des bijoux, coudre un vêtement, etc. toutes ces choses vont s’ancrer dans ton quotidien et devenir palpables. Elles vont renforcer ta confiance en toi, car tu verras que tu as créé quelque chose qui s’inscrit physiquement dans ton quotidien. Je t’encourage à te déconnecter parfois du digital et à créer des choses palpables. Trouve-toi une nouvelle passion et développe ton côté créatif ! C’est bon pour le mindset !

 

Arrêter de se comparer

Il n’y a pas pire pour détruire sa confiance en soi que de se comparer aux autres. Il y aura toujours des personnes qui réussiront mieux que toi, qui seront plus belles et plus riches. Ce n’est pas une raison pour se comparer.

Tu peux t’inspirer de ce que ces personnes réalisent, mais cela ne sert à rien de te comparer. Tu n’as pas la même vie qu’elles ni les mêmes aspirations. Chaque personne est unique et doit jouer sur sa singularité pour trouver sa place dans ce monde.

Te comparer va seulement renforcer un sentiment d’infériorité néfaste pour développer un mindset positif. Alors, cultive ton identité et pas celle des autres !

 

Développer de bonnes relations

Savoir s’entourer est indispensable pour développer un mindset positif et booster sa confiance en soi. Fais le ménage dans tes relations et n’hésite pas à te détacher de certaines personnes qui te font douter et nuisent à tes projets. Entretiens des relations avec des personnes qui te comprennent, qui t’aiment et qui t’acceptent.

Cultiver de bonnes relations permet un regain de confiance en soi nécessaire à un bon état d’esprit.

 

#5 – Donner une nouvelle définition à l’échec pour un mindset positif

Nelson Mandela a dit « Je ne perds jamais. Soit je gagne. Soit j’apprends. »

J’aime beaucoup cette phrase qui résume parfaitement ce point numéro 5. L’échec fait peur. La vision de l’échec est très souvent paralysante. Elle empêche parfois d’avancer et d’entreprendre.

 

La peur de l’échec en entrepreneuriat

En tant que rédactrice web, tu as certainement déjà eu peur d’échouer dans ton activité. De ne pas trouver de client, d’avoir des retours négatifs de ces clients, de donner une image de toi qui ne reflète pas vraiment qui tu es en réalité, de perdre de l’argent et du temps, etc. Je te le dis haut et fort : c’est absolument normal ! Comme nous l’avons vu précédemment, la peur est légitime et c’est un excellent carburant pour entreprendre.

Des échecs, tu en auras tout au long de ta vie, que ce soit dans le domaine privé ou professionnel.

Il est cependant nécessaire de modifier la vision que tu as des échecs afin de développer un mindset positif dans ton activité de rédactrice web.

 

L’échec comme catalyseur d’un mindset positif

Vois l’échec comme une méthode d’apprentissage. Si tu échoues une fois, tu éviteras certainement de faire la même erreur plus tard, car tu auras appris la raison de cet échec.

Échouer signifie que tu as un pris un risque. Prendre un risque, n’est-ce pas l’essence même de l’entrepreneuriat ? Un entrepreneur qui ne prend pas de risque ne peut pas avancer dans son activité.
En tant que rédactrice web, tu peux prendre quotidiennement des risques : lancer un nouveau produit numérique, un nouveau service, une nouvelle collaboration avec un client, etc.

L’échec peut faire sens si tu le vois comme une méthode d’apprentissage. Il peut transformer une vie. Plus l’épreuve est difficile, plus l’apprentissage est important. Ancre-toi cette notion dans la tête afin de développer un mental de winneuse !

objectif-freelance

#6 – Éloigner le syndrome de l’imposteur pour devenir une rédactrice web plus forte

 

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ?

Le syndrome de l’imposteur est une croyance selon laquelle nos compétences et notre façon d’être ne sont pas à la hauteur de la situation. Ce syndrome vient titiller le manque de confiance en soi. Il nous fait douter de nous et nous donne le sentiment de ne pas mériter notre place.

Le syndrome de l’imposteur peut être un vrai problème qui paralyse son activité entrepreneuriale. En tant que rédactrice web en freelance, ce syndrome peut bousiller un bon mindset et faire perdre plusieurs ventes.

Il est alors nécessaire de travailler pour vaincre ce syndrome ou du moins le limiter.

Ce syndrome arrive à tout moment du parcours entrepreneurial et pas seulement au début. Il arrive sans prévenir et s’attaque à peu près à tout le monde. Il y aurait environ 70 % de la population mondiale qui aurait au moins une fois ressenti ce syndrome de l’imposteur.

Comment vaincre ce syndrome de l’imposteur ?

Quelques exercices peuvent aider à limiter ce syndrome de l’imposteur et développer un bon mindset :

  • S’obliger à parler de son activité de rédactrice web en freelance aux autres pour gagner en confiance.
  • Célébrer les petites victoires du quotidien.
  • Évaluer sa valeur professionnelle (retours des clients, statistiques, etc.)
  • Arrêter de se comparer aux autres pour gagner en confiance.
  • Poursuivre coûte que coûte ses objectifs pour ne pas donner trop d’importance à ce syndrome.
  • En parler à un mentor.

 

Ces astuces peuvent réduire considérablement son syndrome de l’imposteur et cultiver un mental de winneuse.

 

 

#7 – S’entourer de mentors pour ne plus entreprendre seule

Lorsque j’ai débuté dans la rédaction web, j’étais vraiment seule. J’ai perdu beaucoup de temps à chercher les réponses à mes nombreuses questions. Mon moral n’était pas forcément au top, car j’avais l’impression de m’épuiser pour peu de résultats. J’ai alors décidé de faire appel à un mentor pour ne plus entreprendre seule et avoir le soutien dont j’avais besoin. Grâce à ce mentoring, j’ai pu développer un mindset positif et voir toutes les opportunités de mon activité.

Aujourd’hui, c’est moi qui accompagne les rédactrices web dans leurs aventures entrepreneuriales, car je sais à quel point il peut être difficile de se lancer ou de donner un second souffle à son activité.

Je t’encourage vivement à te faire accompagner et trouver un mentor. Le business c’est comme le sport : on peut apprendre seul les règles du jeu, mais avec un bon mentor on va plus vite et plus loin !

#8 – Trouver un juste équilibre entre vie pro et vie perso

Développer un mindset positif passe par une vie professionnelle et personnelle épanouie. L’une ne doit normalement pas empiéter sur l’autre. Un bon état d’esprit nécessite de poser des limites entre vie pro et vie perso.

Pour y arriver, on peut travailler sur cet équilibre en instaurant plusieurs règles.

Déléguer pour lâcher prise

Si tu en as les moyens, alors délègue les tâches qui peuvent l’être à un assistant digital, à un community manager, un graphiste, etc. Déléguer c’est avoir plus de temps pour soi et vivre mieux.

Planifier ses journées

Dresser un planning permet de savoir exactement ce que tu dois faire dans la journée. Je te recommande alors de dresser une to do list ou de noter des blocs de temps dans un agenda pour réaliser toutes les tâches que tu dois faire dans ta journée. Le but est qu’à une heure précise, toutes tes tâches planifiées soient terminées.

Se déconnecter pleinement

Ton week-end arrive enfin ? Alors il est temps de désactiver tes notifications d’e-mail et de réseaux sociaux professionnels. Une vraie déconnexion est parfois utile pour apprécier les moments en famille.

Savoir dire non

Trouver un juste équilibre entre vie pro et vie perso peut parfois être aussi simple qu’un NON. Dire non signifie refuser les abus et gagner du temps. Non, tu ne veux pas faire une énième retouche gratuite sur un texte. Non, tu ne veux pas rédiger ce texte en urgence pour dépanner un client. Non, tu ne veux pas réaliser ce live Instagram à 19 heures parce que c’est l’unique horaire qui convient à ton interlocuteur. Savoir dire non, c’est se préserver et permettre d’adopter un mindset positif utile pour son activité en freelance.

 

 

Tu es restée jusqu’au bout ? Félicitations ! Avec ces 8 conseils, tu as maintenant toutes les cartes en main pour développer le mindset positif nécessaire à la viabilité de ton activité en freelance. Alors, que vas-tu mettre en place en priorité ?

 

checklists pour freelance rédaction web