Utiliser le marketing digital quand on est rédactrice web est indispensable pour promouvoir ses services sur Internet. Comment s’y prendre ? Quels sont les outils à utiliser ? Quels réseaux sociaux privilégier quand on est rédactrice web ?

Marjorie, coach digital business chez Marjency a accepté de répondre à mes questions sur le marketing digital. En plus d’être une spécialiste du SEO et de WordPress, Marjorie accompagne les entrepreneurs pour les aider à booster leur visibilité sur le web. Elle vient de lancer Éclosion Digitale, un accompagnement de groupe sur 2 mois, pour aider les entrepreneurs à trouver et fidéliser leurs clients.

 

Bonjour Marjorie. Avant de commencer, peux-tu nous présenter Marjency ?

 

J’ai créé Marjency en octobre 2020, en parallèle de mon activité de responsable marketing. Le nom est la contraction de mon prénom et du mot « agence ». À la base, je souhaitais recréer l’univers de l’agence qui m’est cher puisque j’ai travaillé en agence marketing pendant de nombreuses années. Lorsque j’ai créé Marjency, j’étais très sollicitée par des amis entrepreneurs qui avaient beaucoup de questions, mais aucune compétence en marketing digital. Je me suis rendu compte avec le temps que le problème de la plupart des entrepreneurs était la visibilité.

J’ai commencé par faire des accompagnements individuels, de la stratégie SEO et de la création de sites Internet. Aujourd’hui, je suis fière de lancer ma première offre signature : Éclosion Digitale.

Peux-tu nous parler d’Éclosion Digitale ?

 

Je me suis rendu compte avec les accompagnements individuels que ce sont souvent les mêmes problématiques qui reviennent : manque de visibilité, méconnaissance des bases du marketing digital, manque de temps pour chercher l’information, etc. C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de packager tout ça et de créer un accompagnement de groupe qui s’appelle Éclosion Digitale. Je suis actuellement dans la phase de lancement puisque l’accompagnement débutera officiellement le 12 octobre 2022. Les inscriptions ferment le 8 octobre 2022.

On va travailler sur les bases de son business, voir ce qu’il faut mettre en place pour séduire ses clients, les rassurer, les convertir et les fidéliser. J’ai hâte de commencer !

 

🎁 🎁 D’ailleurs, si tu souscris à l’offre Éclosion Digitale de Marjorie en passant par mon lien affilié (ci-dessous), je t’offre les deux e-books de ma boutique ! Un cadeau d’une valeur de 62 € ! Sympa non ? 🎁

Pourquoi avoir choisi l’accompagnement de groupe pour ton offre Éclosion Digitale ?

 

Travailler en groupe permet de faire de belles rencontres, de trouver des idées, etc. Il y a de l’entraide dans un groupe et du soutien. Le groupe permet de ne jamais seule, de partager ses victoires et ses galères.

À qui est destiné Éclosion Digitale ?

 

À tous les entrepreneurs, sans exception ! Le mieux est quand même d’être déjà lancé et d’avoir testé des choses. Il faut avoir quand même quelque chose à vendre pour pouvoir tester les apprentissages vus pendant le coaching et ne pas seulement ingurgiter de l’information sans mettre en pratique.

comment utiliser le marketing quand on est rédactrice web

Comment t’es-tu intéressée au marketing digital ?

 

C’est une vieille histoire ! J’ai une expérience de plus de 15 ans dans le marketing digital. J’ai commencé à travailler en alternance en agence web. Je suis toujours restée dans ce milieu. J’ai fait de l’achat média, de l’acquisition, de la supervision de site Internet, etc. J’ai une formation en école de commerce avec spécialité e-business et une licence LEA (langue étrangère appliquée). Mais c’est en travaillant que j’ai acquis toutes mes connaissances.

En quelques mots, qu’est-ce que le marketing digital ?

 

Le marketing digital c’est tout ce qu’on va mettre en place pour vendre en ligne, pour se rendre visible et pour toucher ses prospects.

Comment les rédactrices web peuvent-elles utiliser le marketing digital ? Est-ce que c’est indispensable pour vendre ses services en rédaction web ?

 

Quand on est sur le web, on est en concurrence directe avec beaucoup de personnes. Il y a des millions de sites Internet qui sont référencés sur Google donc si on veut sortir du lot il faut activer quelques leviers marketing. L’avantage quand on est rédactrice web, c’est que l’on maîtrise déjà la rédaction et la stratégie de contenus. Il faut donc tirer profit de cet avantage pour se rendre visible.

Qu’est-ce qu’englobe le marketing digital ?

 

Le marketing digital englobe les réseaux sociaux, les sites Internet, la stratégie de contenu, les newsletters, mais aussi la publicité en ligne comme les Googles Ads et les Facebook Ads. C’est vaste ! Quand on se lance en tant que rédactrice web, combiner la stratégie de contenu et les réseaux sociaux est déjà un bon moyen de se rendre visible.

Parlons de Facebook… Personnellement, je trouve que ce réseau social n’est plus ce qu’il était. J’ai peu d’engagements lorsque je publie sur ce réseau. Je le trouve un peu « has been » ! Partages-tu cette opinion ?

 

Je trouve ça très intéressant ! Je suis sur Facebook et Instagram. L’approche est totalement différente. Sur Facebook, il y a moins d’interaction, mais les gens ont tendance à aller voir les contenus et cliquer. J’ai beaucoup de trafic sur mon site Internet qui provient de Facebook.
Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des groupes Facebook. Les groupes d’entrepreneurs sont très intéressants, car on peut y trouver des clients. Facebook n’est pas vraiment mort, contrairement à ce que l’on dit !
Instagram est mon petit chouchou, mais il ne faut pas hésiter à se former pour avoir des résultats rapidement.

marketing digital réseaux sociaux rédaction web

Quels réseaux sociaux la rédactrice web pourrait privilégier pour se rendre visible ?

 

Cela dépend de la spécialité de la rédactrice web et de sa thématique, car elle ne va pas avoir la même cible. Si elle cherche surtout des clients en PME, alors je lui recommande LinkedIn, car elle aura plus facilement des contacts. Sur Instagram, la rédactrice web trouvera d’autres entrepreneurs qui ont besoin d’un coup de main pour leur stratégie de contenu. Tout dépend en gros de son client idéal.

Combien de temps une rédactrice web devrait consacrer à sa création de contenu ?

 

Au moins 20 à 30 % du temps devrait être consacré aux échanges, à l’animation de la communauté, aux contacts, etc. C’est important et cela permet d’avoir toujours une longueur d’avance. Le fait d’être actif régulièrement attire de nouveaux clients et de nouveaux contrats, car on va sans cesse montrer son expertise.

Je recommande de publier au moins 3 fois par semaine sur Instagram et de faire des stories tous les jours. Alimenter son blog est aussi très important. Le bon rythme pour un blog, c’est entre 3 à 4 fois par mois pour vraiment mettre toutes les chances de son côté. Si le temps manque, on peut utiliser le recyclage de contenu. Un passage d’article de blog peut se transformer en un post Instagram ou LinkedIn !

Est-ce que tu as des sites Internet et des blogs de référence à nous recommander pour en apprendre toujours plus sur le marketing digital ?

 

J’aime beaucoup le site webmarketing.com, ainsi que celui de Jean du site Pour Pas un Rond qui donne de super astuces. Bien évidemment, les livres et le blog d’Olivier Andrieu sont des incontournables du SEO !

Il y a aussi le blog de Shopify que je trouve très bien fourni avec de super astuces. Le blog de Kinsta qui est un hébergeur web donne aussi de très bons conseils sur WordPress.

Instagram, Facebook et LinkedIn sont donc les incontournables pour développer sa visibilité quand on est rédactrice web. Que penses-tu de Twitter ou encore Tik Tok ?

 

Pour l’instant, Tik Tok est un réseau social surtout destiné aux jeunes. Il y a peu d’entreprises qui sont sur Tik Tok donc je ne le conseille pas. Twitter peut être intéressant à condition de tweeter au minimum trois fois par jour ! Cela demande beaucoup de travail.

Quels outils utilises-tu pour analyser les visites que tu as sur ton site Internet ?

 

J’analyse très souvent les statistiques de mon site Internet pour savoir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne le moins. Ce qui ne fonctionne pas, je le mets de côté et je me concentre sur les canaux et les produits qui fonctionnent le mieux. Je peux voir d’où proviennent mes lecteurs grâce à des outils comme Google Analytics pour l’analyse globale du site et pour le SEO j’utilise Google Search Console. Pour analyser Pinterest j’utilise Tailwind.

Est-ce que selon toi, il faut miser aussi sur le payant pour se rendre visible sur le web ?

 

Tout ce qui est organique fonctionne très bien. Le payant fonctionne bien aussi, mais il faut pouvoir mesurer les retombées et avoir de vrais objectifs. Je pense qu’on peut très bien réussir sa stratégie de visibilité en ligne sans avoir recours au payant.

 

Merci beaucoup, Marjorie, pour tes réponses !

Tu souhaites t’améliorer sur Instagram ? Découvre l’interview d’Asma, coach et spécialiste Instagram sur le blog !